<img class="af-logo" style="display: block;" src="http://librairie-lencrebleue.fr/wp-content/uploads/2015/11/Logo.png" alt="Affectivia" title="Affectivia" />

Librairie générale

13 bis rue du Maréchal Foch 44210 Pornic
tel: 09 86 42 34 46

Librairie Bandes Dessinées

16 rue du Maréchal Foch 44210 Pornic
tel: 09 83 32 47 80

Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 19h

Rencontre avec Philippe Vasset

A l’occasion de la parution de son roman Une vie en l’air aux éditions Fayard, nous avons le plaisir de recevoir Philippe Vasset le mercredi 13 mars à 19h à la librairie l’Encre bleue.

Philippe Vasset, explorateur fervent des marges et des frontières, qui avait préféré dans son dernier roman (La légende, Fayard, 2016) les catacombes de Rome à ses coupoles, remonte dans ce récit des
origines à la source de ses premiers éblouissements.

C’est une ligne de béton tendue à dix mètres au-dessus de la Beauce, qui barre depuis toujours le paysage de son enfance. Elle devait servir de rampe à un véhicule révolutionnaire, un monorail propulsé à 430 kilomètres à l’heure sur coussins d’air : l’aérotrain, invention futuriste née de l’imagination de l’ingénieur Jean Bertin et conçu pour relier, à très grande vitesse, les centres urbains de la France pompidolienne. Si le projet fou de Bertin a fait long feu, cette ruine du futur, elle, est restée debout, absurde, au milieu des champs. Enfant, puis adolescent, le narrateur a fait de ce môle abandonné un domaine, passant des heures, des jours entiers à scruter le paysage comme s’il s’agissait d’un diorama, à observer la vie alentour et les allées et venues en contrebas.
Jamais il n’est descendu de ce perchoir. Cette existence suspendue s’est poursuivie pendant trente ans, en parallèle à la vie réelle. Le paysage a changé, le rail aérien s’est effondré en plusieurs endroits mais le narrateur a continué d’habiter la jetée, songeant même à l’acquérir, et à en déclarer l’indépendance.
Que faire de la hantise ? Comment vivre habité ? L’écriture peut-elle ressaisir un lieu, et faire d’une retraite un monument ?

Comments are closed.

Navigate